Formateur Professionnel d'Adultes

 

Niveau III (Nomenclature de 1969)

REAC mis à jour le 03/01/2018

 

Activités du Formateur Professionnel d'adulte

 

  • Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques
  • Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

 

 
Présentation de l’évolution du Titre Professionnel
 
Le Titre Professionnel « Formateur professionnel d’adultes » présente la même configuration en deux activités types que sa version antérieure de 2012.
Elle est toujours conforme aux besoins du marché du travail pour l’emploi concerné.
Les compétences qui le composent ont été actualisées pour tenir compte des effets de l’environnement numérique et d’une demande croissante d’individualisation.
 
 
Contexte de l’examen du Titre Professionnel
 
L'offre de formation pour adultes s’inscrit dans le cadre législatif et règlementaire de la formation tout au long de la vie.
 
Elle doit répondre aux besoins des commanditaires et des individus en favorisant la mobilité et la sécurisation des trajectoires professionnelles.
 
Les innovations technologiques et la demande très forte d'individualisation de la formation conduisent à l’évolution des pratiques pédagogiques.
 
Si la formation présentielle reste incontournable, elle s’enrichit avec les outils numériques, les pédagogies actives et les activités collaboratives.
 
De nombreuses actions de formation combinent différentes modalités pédagogiques, et intègrent des séquences hors de la présence physique du formateur.
 
La généralisation des parcours individualisés permet une meilleure prise en compte des individus et de leurs besoins et contraintes.
 
Le développement de la flexibilité des dispositifs de formation se traduit par des rythmes d’entrée en formation décalés,
des parcours de formation construits en fonction des acquis, ou des dispositifs multimodaux.
 
Ces parcours individualisés s’appuient sur un dispositif d’accompagnement renforcé et amènent le formateur à adopter une posture
de « facilitateur » des apprentissages.
 
Il devient un médiateur du contenu, un accompagnateur méthodologique et pédagogique tout au long du parcours.
 
Expert dans sa spécialité, le formateur assure la qualité pédagogique de la formation en actualisant ses contenus en permanence et en s’appuyant sur des situations et documents issus du monde professionnel.
 
Il est impliqué dans le respect du cadre contractuel et règlementaire de l’action de formation, et participe activement à la mise en œuvre de la démarche qualité.
 
Les travaux de veille sur les études relatives au secteur et aux métiers de la formation professionnelle continue et les études menées auprès des professionnels du secteur confirment la structuration de l’emploi de formateur en deux activités.
 
Les activités et les compétences ont évolué afin de prendre en compte les évolutions technologiques et professionnelles.
 
Certaines compétences ont été renforcées, d’autres ont été réorganisées.
 
 
Définition de l’emploi type et des conditions d’exercice
 
Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l’insertion sociale et professionnelle, l’accès à la qualification, la professionnalisation et l’accès ou le maintien dans l’emploi.
 
Afin de permettre l’adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d’origine et de nature variées.
  • Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d’apprentissage et les modalités pédagogiques.
  • Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences.
  • Il choisit, adapte ou crée les activités d’apprentissage et les ressources pédagogiques.
  • Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.
  • Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle.
  • Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et règlementaires qui lui permettent d’adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel.
  • Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques.
  • Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l’action de formation.
  • Il s’assure du respect des règles d’hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination.
  • Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.
  • Le formateur adapte l’action de formation à l’hétérogénéité des demandes.
  • Il choisit, adapte ou crée les activités d’apprentissage et d’évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l’individualisation des apprentissages et les outils de suivi.
  • Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins.
  • En concertation avec l’apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés.
  • Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements.
  • Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours.
  • Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l’apprenant dans son projet d’insertion professionnelle, et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants.
  • Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
  • Le formateur est responsable de la préparation et de l’animation des actions de formation.
  • Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d’un ou de plusieurs apprenant.
  • Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l’éthique et la déontologie du métier.
  • Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur.
  • Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.
  • Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l’employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l’action de formation, ou à distance.
  • Il s’appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants.
  • Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail.
  • Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.
 
Secteurs d’activité et types d’emplois accessibles par le détenteur du titre
 
Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement
  • Les organismes de formation publics ou privés opérant dans le champ de la qualification ou de l'insertion
  • Les services de formation en entreprise, tous secteurs confondus.
 
Les types d’emplois accessibles sont les suivants :
  • Formateur,
  • Formateur d'adultes,
  • Formateur technique, Animateur de formation,
  • Formateur consultant…
 
Selon les structures qui les emploient, les formateurs professionnels d’adultes peuvent évoluer vers des fonctions de :
  • Conseiller en insertion,
  • Coordinateur,
  • Coordinateur pédagogique,
  • Conseiller en formation,
  • Consultant en formation,
  • Responsable de formation.
 
 
Deux domaines de compétences

 

1 - Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

  • Élaborer la progression pédagogique d’une action de formation à partir d'une demande
  • Concevoir le scénario pédagogique d’une séquence de formation intégrant différentes modalités pédagogiques
  • Concevoir les activités d’apprentissage et les ressources pédagogiques d’une séquence en prenant en compte l’environnement numérique
  • Animer un temps de formation collectif en présence ou à distance
  • Évaluer les acquis de formation des apprenants
  • Inscrire ses actes professionnels dans le cadre règlementaire et dans une démarche de responsabilité sociale, environnementale et professionnelle
  • Maintenir son niveau d’expertise et de performance en tant que formateur et professionnel dans sa spécialité

 

2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

  • Concevoir l’ingénierie et les outils d’individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques
  • Accueillir les apprenants en formation et co-construire leurs parcours
  • Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés
  • Remédier aux difficultés individuelles d’apprentissage
  • Accompagner les apprenants dans la consolidation de leur projet professionnel
  • Analyser ses pratiques professionnelles

 

Compétences transversales de l’emploi (le cas échéant)

  • Travailler en mode projet
  • Favoriser une dynamique collaborative entre apprenants
 

 

 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lysformation.com